Crystelle est venue me rendre visite sur ce blog et a gentillement laissé des messages dont le suivant, sur cette page, que je répercute ici dans un souci de meilleure visibilité.

Je veux lui rendre hommage car je trouve ce texte très intéressant.

Quant à moi, je suis en panne d'écriture sur ce blog, mais je ne désespère pas de m'y remettre. Je ne veux absolument pas écrire pour écrire. J'écrirai lorsque l'envie me reprendra.

Voici le texte :

Ca pue, c’est sale,
Les murs sont tachés de sang,
De pisse et d’excréments.
Dans ma geôle.
Les couvertures, puent à en vomir.
Ont-elles été changées, ne serait-ce qu’une seule fois ?
Malgré ce mur qui nous sépare !
Je t’entends petit !
Tu pleures tu as fait des conneries !
Tu as 19 ans, tu ne veux pas aller en prison ?
Péter des carreaux de bagnole !
Pour s’occuper ce soir !
N’était vraiment pas une bonne idée.
Tu regrettes ?!
Ca ! Je veux bien te croire.
Ca pue, c’est sale,
Les murs sont tachés de sang
De pisse et d’excréments.
Dans ta geôle.
Je t’entends petit !
Tu pleures doucement.
Tu pleures comme les hommes,
Lorsqu’ils se cachent, pour ne pas qu’on les voit pleurer.
Moi aussi j’y suis, tu sais !
Tu as 19 ans !
J’ai essayé de te rassurer,
De te dire, ne t’inquiète pas, tu n’iras pas.
Avec ta voix cassée, plein de larme et de regret.
Tu pleures, tu tapes pour que l’on t’entende.
Après ce ballet incessant,
Qui, je croyais n’en finirai jamais,
Sommeil, médecins et avocats !
C’est mon tour,
Je m’en vais !
Samedi 21 avril, 18 heures.
44 heures ! Gardé à vue.
Le temps, ne semble pas exister ici.
Ca passe lentement et vite en même temps.
Je devinais depuis longtemps déjà,
Où ma haine et ma rage me mènerait,
Mais toi ! Avec ce vilain passe temps.
Le savais-tu ?!
Une fois seulement ?!

Crystelle 2007

23965865