02 juillet 2009

CONTESTATION D'UNE AMENDE POUR FEU ROUGE

Lettre de constestation pour une amende concernant le franchissement d'un feu rouge, adressée au tribunal de police et rigoureusement retranscrite au mot et à la lettre :

  Madame, Monsieur

  Tout d'abord, je vous adresse mes excuses de ne pas avoir écrit cette lettre dans le temps imparti mais étant épuisé par le boulot je n'ai pas pu m'y mettre sérieusement.

  Donc j'aimerai contesté cette amende ci-jointe et un comportement plutôt révoltant de deux de vos officiers de polices. Ces derniers m'arrêtent donc presque 1 kilomètre après le lieu ou ils pensent m'avoir vu griller un feu rouge. Je roulais assez vite je pense, mais je n'aurais jamais grillé un feu car pour moi c'est inutile, j'en ai un en bas de chez moi que je ne grille jamais donc c'est pas à un carrefour que je vais me le permettre. Ensuite nous allons parler du contrôle de police. Les officiers me contrôlent, me demandent mais papiers, que je donne très poliment et sans aucune agressivité de ma part. Ils me posent plusieurs questions dont "Avez-vous grillé le feu rouge ?", je réponds : "Non". Et voila que l'un des officiers se met à m'agresser tout en me disant que je l'insulte de menteur, l'autre officier s'en va avec mes papiers qui étaient tous en règle bien sûr. A la suite de l'agressivité de la jeune officière, je monte sur mes chevaux et je lui dis de ne pas me parler comme si j'étais son fils, sa coéquipière me calme et j'ai arrêté de discuté car pour eux ils avaient totalement raison, je cite : "On a toujours raison, on est la justice". A partir de ce moment là, je n'ai plus chercher à aller à leur encontre, et j'ai décidé de vous écrire.

  Moi, je vous répète que je n'ai aucun feu rouge, et je demande de la clémence de votre part. je suis en permis probatoire et c'es ma première amende que je conteste et surtout la première ou je perds des points.

  Je vous remercie d'avance et je m'escuse de dérangement car j'imagine que vous devez en recevoir souvent des lettres de réclamations ou contestations.

                         Je vous prie d'agréer mes plus plates escuses, tout en attendant votre réponse.

                                                                                                                                Mr xxxxxxxx

Un rapport m'a été demandé par ma hiérarchie afin de donner mon avis par rapport à cette lettre et les circonstances de la verbalisation. En tant qu'agent verbalisateur, voici ma réponse :

  OBJET : AVIS SUR UNE DEMANDE D'INDULGENCE

  J'ai l'honneur de vous rendre compte des faits suivants :

  Le xx/xx/200x j'étais en service et faisais partie de la patrouille indicatif xxxxxxx. Je patrouillais dans le secteur de xxxxxx en compagnie du Brigadier xxxxxx et du Sous-Brigadier xxxxxx. Au croisement de l'avenue xxxxxx et de la rue xxxxxx nous avons constaté qu'une Opel Astra franchissait le feu rouge fixe à très vive allure et de façon très franche. Nous avons donc pris en charge le véhicule et lui avons demandé avec toutes pratiques réglementaires de se stationner. Ce dernier a obtempéré et nous avons entrepris de contrôler les documents afférents à la conduite et à la circulation du véhicule auprès de son conducteur.

  Le véhicule concerné était occupé de quatre individus. Nous avons informé le conducteur du motif de notre contrôle et de la rédaction d'un Timbre-amende pour franchissement d'un feu rouge fixe. Le conducteur s'est tout de suite insurgé et a commencé à élever la voix. Tous les occupants du véhicule, y compris le conducteur, sont sorti et se sont rapprochés de très près de chacun de nous dans le but vraisemblable de nous intimider. Malgré nos injonctions les occupants ont refusé de regagner le véhicule et il a fallu lourdement insister pour qu'ils daignent enfin s'exécuter; nous avons d'ailleurs fait appel à l'équipage BAC xxxxxx afin qu'il nous appuie.

  Je précise que j'ai eu beaucoup de mal à finir mon Timbre-amende tant les occupants venaient me voir et tapaient à la vitre du véhicule de service afin de me demander de ne pas verbaliser.

  Le contrevenant précise dans sa lettre que nous lui avons dit : "on a toujours raison, on est la justice". Ni moi ni aucun fonctionnaire de l'équipage xxxxxx présent sur le contrôle n'a tenu de tels propos. Par contre j'ai clairement dit au conducteur que continuait à crier à l'injustice alors que je lui remettais ses papiers ainsi que son Timbre-amende que nous étions des agents de constatation à l'article 20 du code de procédure pénale et que nous avons effectivement constaté que le feu rouge avait été franchi, allègrement d'ailleurs (au moins deux secondes).

  Nous n'avons par relevé la vitesse excessive de ce monsieur en permis probatoire alors qu'il le méritait très largement. Son attitude vis à vis de la vitesse et du franchissement du feu rouge a constitué un danger pour lui-même, pour les occupants du véhicule mais aussi et surtout pour les usagers de la route. Considérant que nous avons été déjà largement indulgents avec ce monsieur par rapport à la vitesse et que ce dernier ainsi que les occupants du véhicule ont eu une attitude arrogante et déplacée, voire presque outrageante à notre égard, je vous informe que je ne suis absolument pas favorable à une indulgence.

                                                                                                      

--------------------------------------------------------------------

Une phrase qui revient très souvent : "Il était orange !"... Sauf qu'il était bel et bien rouge. Peut-être que le contrevenant a vu le feu tricolore en position "orange" juste avant de le franchir, mais lorsqu'il a reporté ses yeux sur la route, le feu est tout simplement passé au rouge.

Bien malin celui qui franchit un feu rouge croyant que se sera comme d'habitude, et surtout que l'on ne vienne pas lui casser les bonbons... bien malin quand un corps voltige, quand une vie se brise...

Une autre réplique qui est aussi assez récurrente : "Vous n'avez que ça à faire ?"

La famille du pauvre piéton qui n'a rien demandé à personne (vidéo ci-dessous) et qui se fait envoyer en l'air par un type qui franchi le feu rouge, voudrait-elle que la police fasse autre chose que de s'occuper des feux rouges ?

Ce que j'entends aussi régulièrement : "Il me restait que trois points, et maintenant je n'en ai plus. J'ai besoin de ma voiture pour travailler, bravo, vous venez de faire un chômeur !"

SOYEZ RESPONSABLE ET NE VOUS EN PRENEZ PAS AUX AGENTS VERBALISATEURS. SI VOUS PERDEZ VOS POINTS, C'EST UNIQUEMENT DE VOTRE FAUTE.

Posté par Galileo PLDNC à 23:42 - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur CONTESTATION D'UNE AMENDE POUR FEU ROUGE

    Mauvaise foi!!!!

    Arf! je crois que mon com s' est éffacé!! je vais faire cour alors lol je voulais juste te dire cher collègue que malheureusement les gens ont une mauvaise foi sans fin quand il s' agit de "sauver" leurs points, quitte à etre agressif pour nous dissuader de rédiger un TA et à mentir pour nous mettre en faute. Ceux ci ne comprennent rien et ne veulent rien entendre tant qu' ils ne vivent pas d' accident dramatique. Je te souhaite bon courage, je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris dans tes articles, tout comme de nombreux collègues je pense. A bientot!!

    Posté par NEMESIS, 21 août 2009 à 21:56 | | Répondre
  • Oui mais enfin...

    D'accord sur le fait qu'il est inutile d'être agressif.
    Mais les exemples donnés à la fin me semble montrer une certaine mauvaise foi. Des accidents tels que ceux des vidéos ne sont probables que dans le cas ou le feu est déjà passé depuis longtemps au rouge. Si en effet quelqu'un grille un feu rouge alors qu'il est persuadé d'être passé à l'orange la probabilité pour qu'il percute un véhicule qui croise son chemin est quasi nul à moins qu'un dragster soit à l'arrêt au croisement. Pour la simple raison que dans ce cas le feu de la route qu'il croise est vraisemblablement encore au rouge...
    Ce n'est donc qu'une façon de faire vibrer la corde sensible pour attirer la faveur des lecteurs.
    La vérité est que la loi appliquée à la lettre peut envoyer en taule même le plus vertueux des représentant de l'ordre.
    Maintenant si d'autres indices prouvent (comme c'est manifestement le cas ici) que le contrevenant a une conduite dangereuse, il n'est sans doute pas inutile de l'arrêter et de le verbaliser sans pour autant convoquer les violons pour se justifier.

    Posté par Michel, 03 décembre 2009 à 15:41 | | Répondre
  • Oui mais bon...

    Michel... michel, michel...
    Je crois entendre un de ces innombrables contrevenants au feu rouge qui me sortent une calculette pour me prouver qu'ils n'étaient pas dangereux...
    Le mieux serait de ne pas griller le feu rouge, non ?
    "Convoquer les violons pour se justifier"... Ce sont tes termes... Justement, tu peux pas savoir ce que cela commence à me gonfler de me justifier. J'ai écrit ce post il y a un petit moment déjà, et depuis, j'ai pris le parti de ne plus discuter avec les gens. Courtoisie, rigueur, et verbalisation. La mauvaise foi me nifle, alors je décide qu'elle me glisse dessus, désormais. Je joue l'indifférence et le mépris, c'est malheureux mais c'est comme ça, après tout je fait mon travail et les gens sont au courant de l'existence du code de la route.

    Posté par galileo, 15 décembre 2009 à 02:24 | | Répondre
  • Nous aussi

    A tous ceux ou celles qui seraient tentés de croire que les agents verbalisateurs n'ont pas la moindre idée des répercussions d'une contravention... Détrompez vous..
    Comme vous nous sommes citoyens et automobilistes,et les passe droits n'existent plus depuis belles lurettes...

    Mais j'écrirais juste que la mauvaise foi de certains contrevenants pris en faute et sur le fait se permettent de la ramener... et se plaindre quand ils se font remettre a leur place... c'est plus de la mauvaise foi... c'est de la connerie... et qui fait des conneries... en paie les conséquences.

    Pour ma part, je prefère de loin un conducteur qui reconnait sa faute et fait amende honnorable, ce qui attire mon indulgence... plutot que de la ramener et mentir...

    Aimeriez vous que vos enfants conteste et vous menaces quand vous les prenez sur le fait en train de faire une betise et ensuite de nier l'évidence ???? Bonne reflexion.

    Posté par Oranginared, 31 janvier 2010 à 18:44 | | Répondre
  • T'en fait un peu trop et ça devient ridicule...

    Posté par Nira43, 09 mai 2011 à 04:51 | | Répondre
  • revolte

    je me suis fait arreter pour sois disant avoir brulé un feu ce qui et totalement faux et de plus la jeune femme d'une arogance a la limite du non respect et a oser me dire qu'ilm fallait du chiffre à la demande sarkosy c'est hontyeux je porte une plainte aupres du procureur et du juge pour abus de pouvoir et je n'en resterai pas là
    j 'ai honte de mon pays et de ceux qui le dirrige et vous savez je devais voter juste et bien là je voterai lepen voilà ce que gagne la france

    Posté par JAJA, 05 mars 2012 à 11:43 | | Répondre
  • CONTESTATION D'UNE AMENDE POUR FEU ROUGE

    Pour répondre à votre question, lorsque l'on grille un feu rouge, faut s'attendre a être reprimendé, maintenant chercher a tout pris a fuite ses responsabilisées en contestant les faits démontre la dangerosité de ses individus sans foie ni loi qui pense que la route leur appartient et font ce que bon leur semble si ca tenait qu'a moi j'autoriserais comme nous le faisons aujourd’hui la possibilité de contester maisapres enquette si il s’avère que la personne est belle et bien en faute que celle ci soit condannée au penal comme un délinquant en correctionnel et non au tribunal de police avec une amende qui soit élevée a 10 fois celle qu'il aurait pu recevoir le jour de l'infraction
    de toute façon quoi qu'on en dise seul les gens malhonnête cherche a échapper a tout pris a leur responsabilités quand celle ci est engagée donc aucune circonstances atténuante assumer et bonne journée

    Posté par laraison31, 10 mars 2012 à 09:17 | | Répondre
  • Ah la solidarité des forces de l'ordre

    Bonjours, je viens de tomber sur ce site. Après lecture de la discussion, je me permet de dire que certes nombre de conducteurs sont malhonnêtes, mais que les représentants de l'Etat ne sont pas des saints non plus. Je comprend que c'est leur travail et qu'ils ne peuvent pas être indulgent avec tout le monde, mais ce sont des gens comme les autres, qui font des erreurs (sans le reconnaître d'ailleurs). Donc, critiquer les autres c'est bien, mais s'autocritiquer c'est mieux.

    Posté par thejurist, 12 avril 2012 à 21:37 | | Répondre
  • les contravention ca rapporte

    1agent me prit de m arreter demande mes papier et me dit que j ai franchi le feu orange comment a t il pu voir cela alors quil se trouver 300metre après le feu??????? je precise que j avais le A d ailleurs serrer les fesses durant 3ans c long jpense quon devrai laisser ces jeunes irresponsable au minimum 10ans a6 point nos parents en eut bien dla chance avant les tous ses radars ses amendes sa rapporte beucoup d argent après tout pourquoi s en privèe? c bizard + l état gagne d argent et+ le déficite augmente??? rresulta 6-4=2 plus 1biere positif=plus de permis qui met revenu a2000 euros l ètat et les auto ècole peuvent se frotter les main cash monnaie jackpot et aprés on s étonne que de +en+ de gens roule sans permis par contre le mec plein de fris allonge 3,4ou5000euros et il rècupére son permis pour vice de forme

    Posté par malchanceu, 07 juin 2012 à 16:13 | | Répondre
Nouveau commentaire